• Un homme, reste un homme !

    Un homme, reste un homme !

    Un homme, aussi charmant soit-il ... reste un homme !

    Il était une fois un jeune homme (charmant, il faut le préciser) qui au cours d'une soirée tomba instantanément amoureux de trois jeunes filles. Par respect pour ces demoiselles (et par peur de ne pas assurer), il mit en place une procédure de sélection.

    Il confia (fort intelligemment) à chacune d'entre elles, 5000 dinars qu'elles pouvaient employer à loisir durant tout un mois.

    À l'issue de ce mois il fut convenu qu'il choisirait celle, qui à son avis, avait le mieux utilisé cet argent.

    Un mois plus tard il demanda aux trois jeunes filles de rendre compte de leurs dépenses (certains réflexes masculins ne peuvent pas être corrigés ...) :

    - La première (qu'il trouva changée) lui expliqua qu'elle avait consacré la somme à des séances d'esthéticienne, de manucure, pédicure, et à un abonnement en salle de gym ... car de son point de vue, il était absolument essentiel pour une femme d'être toujours belle pour l'homme qu'elle aimait.

    Notre jeune homme (rappelons qu'il est charmant) partît troublé et séduit.

    La deuxième qui lui exposa ses dépenses : Un téléviseur Sharp, à technologie LED de 80", avec une image d'une taille remarquable. Il affiche une image en 3D au format 16:9 avec un abonnement à canal satellite pour voir tous les matchs de foot.

    Elle estimait pour sa part qu'une femme devait tout faire pour contribuer au repos et à la détente de l'homme qu'elle aimait (eh, oui, il était vraiment charmant parce qu'il ne faut pas déconner quand même !). Il la quitta touché et perplexe.

    La troisième quant-à-elle lui annonça d'emblée qu'elle n'avait pas dépensé l'argent (Est-il utile à ce niveau de rappeler que ce jeune homme est vraiment très charmant ?) mais qu'elle l'avait fait fructifier : Elle a investi les 5000 d et obtenu un rendement spectaculaire qui a fait bondir le magot à 10.000 d

    Elle lui expliqua qu'elle souhaitait construire sa vie avec lui et qu'il était préférable qu'ils aient de l'argent de côté.

    Bien évidemment, la flèche atteint sa cible et notre jeune homme se trouva très embarrassé : Les jeunes femmes avaient toutes les trois touché une corde sensible.

    Mentionnons pour conclure que son embarras dura peu, il choisit fort logiquement celle que sa mère avait préféré et avec qui elle s’entend très bien….

     Faut pas rêver les filles : un homme charmant, même sportif, reste toujours  l’homme de sa mère.

    Un homme, reste un homme !

    Un homme, reste un homme !Un homme, reste un homme !

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    4 commentaires
  • Blague : La vache !

              Un événement néfaste à une personne est bénéfique à une autre. Et, plus cyniquement : d’une situation malheureuse pour les uns, les autres tirent partie et profit...Le proverbe est parfois utilisé en inversant les termes : le bonheur des uns fait le malheur des autres. Il garde le même cynisme. Il en est ainsi en ce monde, quand l’un descend l’autre monte.

    Blague : La vache !

    Quand l'herbe semble plus verte à côté ...

    Tu prends souvent des décisions trop hâtives...

    Des fois, tu veux aller trop loin ...

    Et quand tu réalises que tu es coincé....

    Blague : La vache !

     

    Il y a une chose dont tu dois toujours te souvenir .........

    Blague : La vache !

    C'est lorsque tout va mal pour toi ... Que tu te rends compte ...

    Que tous ne viennent pas spécialement pour t'aider ...!

     

    Blague : La vache !

    Le plus lamentable dans cette histoire c'est que la "pauvre vache " coincée et possédée... Il y a ceux qui y trouvent plaisir en augmentant nos peines. Notre époque place le désir et le plaisir au-dessus de tout. Et parfois le plaisir surgit souvent lorsque l’on ne s’y attend pas...Et oui... Le plaisir et la peine couchent dans le même lit.

    Blague : La vache !Blague : La vache !

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    11 commentaires
  • Confusion Orientée

    C'es l'histoire d'un jeune couple de la campagne venait de s’installer dans un nouveau quartier en ville,  pour commencer une nouvelle vie ...

    Le jeune mari rentre un soir chez lui, et sa femme lui saute au cou en lui disant:

    - Chéri, j'ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d'un mois... Je crois que nous allons avoir un bébé ! J'ai fait le test chez le médecin aujourd'hui, mais tant qu'on aura pas de certitude, on n'en parle a personne.

    Le jour suivant, un contrôleur de la société de Gaz et d'électricité sonne chez elle car ils n'ont pas payé leur dernière facture.

    Vous êtes bien Madame Durand ? Madame, vous avez un mois de retard !

    - Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.

    - Mais Madame, c'est inscrit sur nos registres.

    - Qu'est-ce que vous dites ? C'est inscrit sur vos registres ?

    - Absolument.

    Le soir, elle raconte cela a son mari qui, fou de rage, se précipite des le lendemain aux bureaux de la société de Gaz et d'électricité.

    - Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ? De quoi vous mêlez-vous ?

    - Ecoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n'est pas bien grave. Vous n'avez qu’à l'acquitter et on n'en parle plus...

    - La quitter ? Il n'en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant ni plus tard !

    - Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l'acquitter, on va vous la couper !

    - Quoi ? Me la couper ? Mais qu'est-ce que deviendra ma femme ?

    - Je ne sais pas... elle n'aura qu'a se servir d'une bougie !

    Confusion Orientée

    Confusion OrientéeConfusion Orientée

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    17 commentaires
  • L’Art d’éplucher une orange

    Éplucher une orange n’est vraiment pas si compliqué, cela demande seulement quelques instructions et de la pratique. Une fois que vous aurez lu cet article, vous serez au point sur plusieurs des méthodes amusantes d’épluchage les oranges. Prenez l’orange dans une main, entaillez la peau avec l’ongle de votre pouce. Essayez de faire l’entaille vers le bas de l’orange, la peau est plus épaisse et se détachera plus facilement...

    L’Art d’éplucher une orange

    Oh là là ! Mais qu'est-ce qui se passe ? Oh pardon, je suis affreusement maladroit.

    je reprends mon souffle, là ce qui va se passer c’est beaucoup plus artistique, que si vous voulez l’essayez, vous le ferez habilement mieux que moi et avec délicatesse.

    L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange

    L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange

    L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange   L’Art d’éplucher une orange

     Avertissements

    • Le jus d’orange est très collant, pour cela évitez de percer le fruit en l’épluchant !

      L’Art d’éplucher une orangeL’Art d’éplucher une orange

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    19 commentaires
  •  

    feuille.gif

    Le rire est gratuit dés que tu l'offres aux autres il te sera vite rendu

     boulette.gif
     Un doux sourire..!

    J'apporte ma bonne humeur
    Tout est chaleur dans mon âme
    Tout est bonheur dans mon cœur

    Je vous offre, le plus beau sourire de tous mes souvenirs.

    Je viens vous proposer un doux Sourire

    Remplie d'amitié, de tendresse et de plaisir

    A travers lui, vous pourrez y voir le soleil vous dire

    Je ne suis pas loin, je suis en vous, pour vous rajeunir

    Comme les fleurs j'ai besoin d'agrément et de saveur

    Laissez-vous bercer par ce doux message charmeur

    Qui agrémente le visage d'un beau sourire enjôleur

    Il s’adapte parfaitement à vos goûts et à vos valeurs

    Le sourire est un rayon de soleil toujours bien ressenti 

    Qui a la sagesse d’apprécier les petits plaisirs de la vie

    L'Amour, s'infiltre à notre insu, il imprègne nos esprits

    Tout le temps je souris tout est clair dans mon récit

    J'espère détendre l'atmosphère par mon air flatteur

    Faut prendre la vie du bon côté, simple et meilleure

    Pourquoi chercher toujours midi à quatorze heures ?

    Je continue sur cette lancée avec un air plein de gaieté

    Ce que j'écris n'est que l'interpénétration de la vérité

    Croyiez-moi la beauté de l'amour c'est dans la fidélité

    Un doux sourire..!Un doux sourire..!

     

    Un doux sourire..!

    Un doux sourire..!

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    4 commentaires
  • Pfff ! Nous les patates on se fait peler, couper en morceaux et ébouillanter dans une friteuse.

    Bah ! Nous les Carottes, ont se fait peler, on nous coupe la tête  et on nous passe à la rapeuse

     Langage des fruits et légumes

    Vous me faites bien marrer, mois l'Artichaut, 

    on me coupe la queue, on m'arrache les poils,

    et on me bouffe le cul...

     

    J'en ai marre d'être poire !

    J'avoue que j'en ai marre d'être pochée nappée... au chocolat, au miel, au cassis ou aux épices. Je suis Lady Poire pleine d'espoir, avec de jolies formes et comme nana, je suis toute Juteuse, fraîche, sensuelle pulpeuse.. Pess..Oui toi tu me veux blondinette, rousse ou brunette.  J'avoue j'en ai bavé pas vous mon amour. Par contre Je me marre bien avec l'auteur de ce texte

    Langage des fruits et légumes

    Il paraît que prendre la vie du bon côté rend heureux! Alors au diable les rabats joie et les coincés de l'humour, ceux qui se considèrent au dessus des autres ... au diable ceux qui confondent gentillesse avec crédulité ou je ne sais quoi .... A ceux là ... soyez simples et spontanés ... ne vous prenez pas pour suprême quand on vous montre un peu d'intérêt et ne soyez pas dédaigneux ..... Que c'est bon de dire des mots que l'on rumine parfois en silence.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    12 commentaires
  • Il est déjà très drôle à la télévision, il va vous faire mourir de rire...

    Mr Bean dans des tableaux célèbres

    Hilarant : Mr. Bean transcende les âges en prenant la place des personnages célèbres dans les tableaux d’histoire

    Vous connaissez tous, Mister Bean ! Mais vous connaissez sûrement moins Rodney Pike, un célèbre caricaturiste digital dont le talent et les compétences ne sont plus à prouver. Si je vous parle des deux en même temps, c’est parce que ce dernier vient de frapper fort dans le monde de l’art. En tout Rodney Pike a détourné pas moins d’une trentaine de tableaux de grands maîtres en incrustant sur les sujets la tête utltra-expressive de Mr Bean !

    Le résultat est tout juste hilarant !

    Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres

    Une sélection d'images vues dans la semaine un peu partout à la télé et sur le net, en voici un échantillon... Rien que pour vous faire sourire...,

    Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres

    Un vrai travail de précision incroyable qui ne va pas manquer de faire fonctionner vos zygomatiques ! 

    Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres   Mr Bean dans des tableaux célèbres

    Mr Bean dans des tableaux célèbres

    Vous sentez-vous chanceux, punk ?

    J’espère que cela vous a plu et que la plupart d'entre vous ont bien rigolé ...Perso J'ai bien rigolé en voyant pour la première fois la tête de Mister Bean dans ces tableaux célèbres...

    Mr Bean dans des tableaux célèbresMr Bean dans des tableaux célèbres

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    20 commentaires
  • Une Carotte Baguée

    Petite histoire insolite, mais très émouvante...

    Zoom sur Dalarna, une ville au centre de la Suède !  Quelle surprise pour ce couple suédois ! Seize ans après sa perte, l'épouse a retrouvé sa bague de fiançailles... enterrée avec une carotte. Zoom sur Dalarna, une ville au centre de la Suède, où une extraordinaire découverte a été faite. En 1995, Lena a perdu sa bague de fiançailles. Son anneau en or blanc surmonté de sept diamants avait disparu du comptoir de la cuisine, il y a un peu plus de 16 ans. Le père, Ola, décrit la scène au journal local : "Notre fille Anna était à la maison à ce moment là et elle a entendu un puissant cri qui venait du jardin".

    Une Carotte Baguée

     Récemment, Anna vivait chez eux quand tout d'un coup, elle a de nouveau entendu sa mère hurler. Paniquée, elle a accouru auprès de sa mère, assise dans le jardin, et qui fixait quelque chose. Elle s'est alors rendu compte que c'était la fameuse bague dont ses parents avaient abandonné la recherche depuis... A l'époque, ils avaient même cherché la bague, personnellement dessinée par Lena, derrière les appareils et sous le plancher de la cuisine qu'ils ont refait il y a quelques années. Et c'est finalement sur la dernière botte de carotte de l'année qu'elle a retrouvé son bijou, comme l'explique The Dailymail. Remise de ses émotions, la famille a une théorie : il y a 16 ans, le soir de l'annuel dîner de Noël, Lena a dû faire tomber sa bague, laissée sur le comptoir, dans les épluchures. Elle a ensuite nourri les moutons dont elle a répandu le fumier pour rendre la terre plus fertile. Après une bonne leçon, ils ont déclaré garder la bague dans un lieu sûr, et Lena Pahisson devra la faire réajuster pour qu'elle puisse la mettre à nouveau, car en 16 ans, son doigt a quelque peu enflé...

    Une Carotte BaguéeUne Carotte Baguée

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    22 commentaires
  • Bébé source de confusion

     

              À cause de la stérilité du mari, les Smith ne pouvaient pas avoir d'enfants et ils décidèrent un jour de faire  appel à un père de substitution pour agrandir la famille.
              Le jour où le père de substitution devait arriver, Monsieur Smith embrassa sa femme et dit :
    "Je m'en vais. Le type sera bientôt là et je préfère ne pas voir ça."
    Une demi- heure plus tard, par hasard, un photographe de bébés faisant du porte-à-porte sonne  à la porte des Smith en espérant pouvoir vendre ses services.
    "Bonjour Madame,  je viens pour ..."
    - Oh non, pas besoin d'explication. Je vous attendais, l'interrompt Madame Smith
    - Vraiment ? ", demande le photographe, Très bien. Vous savez donc que je suis un spécialiste des bébés ?
    - C'est ce que mon mari et moi avons espéré. Entrez donc et prenez un siège."
    Après un moment, rougissante, elle demande :  "Eh bien, où commençons-nous ?
    - Remettez-vous en à moi. Habituellement, j'essaye deux fois dans la baignoire, une sur le canapé et éventuellement deux sur le lit. Parfois, le sol du salon c'est sympa aussi sur ce beau tapis.
    - Vous pouvez vraiment faire ça n'importe où : baignoire, sol du salon ? Pas étonnant que ça n'ait pas marché pour Harry et moi...
    - Madame, aucun de nous ne peut garantir un bon résultat à chaque fois. Mais si nous essayons plusieurs  positions et que je prenne six ou sept angles, je suis certain que vous serez satisfaite des résultats.
    - Mais ça fait beaucoup de ..., s'étrangla Madame Smith.
    - Madame, selon ma méthode, un homme doit prendre son temps. Je pourrais entrer et sortir en 5 minutes mais vous seriez déçue, j'en suis sûr.
    - Je ne savais pas", dit tranquillement Madame Smith.
    Le photographe ouvrit sa sacoche et sortit un album de photos de bébés.
    "Celui-ci a été fait sur le toit d'un bus à Londres."
    - Oh, mon Dieu!, s'exclama Madame Smith, triturant son mouchoir.
    - Et pour ces jumeaux, ça s'est passé exceptionnellement bien quand vous considérez combien ça pu être  difficile pour la mère.
    - Elle a eu des difficultés?, demanda Madame Smith.
    - J'en ai bien peur. J'ai finalement dû l'emmener à Hyde Park pour faire correctement le boulot.
    Les gens se sont agglutinés sur 4 ou 5 rangs, se poussant pour avoir la meilleure vue.
    - "4 ou 5 rangs ?", demanda Madame Smith, les yeux écarquillés d'étonnement.
    - "Oui, répondit le photographe, et pendant plus de 3 heures. La mère criait et hurlait sans arrêt.
    J'avais du mal à me concentrer. Quand il a commencé à faire sombre, j'ai pu enfin commencer.
    Et puis, quand les écureuils ont commencé à mordiller mon équipement, j'ai juste eu le temps de le remballer."
    Madame Smith se pencha :
    - "Vous voulez dire que les écureuils mâchèrent votre... hum...équipement ?"
    - "Exact ! Bon, Madame, si vous êtes prête, je vais installer mon trépied et nous pourrons commencer."
    - "Trépied ?"
    - "Oh oui, j'ai besoin d'utiliser un trépied pour maintenir mon CANON. Il est vraiment trop gros pour que je puisse le tenir longtemps ... Madame?... Madame ? Oh mon Dieu, elle s'est évanouie !"

     La confusion est à son comble, tout se mélange désir et service la vigilance s'impose...!

    "Celui qui répond avant d'écouter fait voir qu'il est insensé et digne de confusion"

    Bébé source de confusionBébé source de confusion

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    32 commentaires
  • Le 1er avril, on se fait des farces !

    Début  Avril

    Cette année encore, la date pour les poissons d'avril est fixée au... 1er avril !

    Début  Avril

    J’aime bien faire des blagues, même si j’en fais moins avec l’âge.. Grâce à l'expérience de la vie, je deviens de plus en plus sage ... le 23 novembre prochain, je fêterai, si Dieu le veut, mes quatre vingt-quinze ans.

    Allez, je vous en raconte un peu…regardez la Vidéo !


    Exemple de SMS...
    * Je suis un extraterrestre déguisé en téléphone portable et la touche que tu tripotes est mon organe sexuel et à voir ton sourire, ça a l'air de te faire plaisir !

    * Tu es venu de nuit, tu t'es collé à mon corps, tu ma sucé entièrement, tu a eu du plaisir, tu es parti en me laissant souffrir..! Putain de moustique !

     

    Début  Avril

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    7 commentaires
    •  

      Pour la plus belle des créatures, pour la rose des roses,...

      un baiser sur ton front je dépose.
      Hommage à toi femme … A ta capacité d’aimer, de donner, de partager,
      A toi femme de tous les milieux et de tous les contrastes.

      Je vous aime toutes et je vous souhaite tout le bonheur du monde....

      Prime de Retraite

      Prime de Retraite

                Trois généraux américains reviennent de la guerre de l'Irak pour prendre leur retraite aux USA. Leurs états de service sont exceptionnels. Aussi l'armée décide de leur accorder une prime conséquente pour leur départ. Le ministre de la Défense rencontre les trois généraux et leur annonce :   - "Vous allez choisir une distance entre deux points de votre corps. Nous multiplierons les centimètres par mille et cela constituera votre pactole pour la retraite.

      Le premier : - "mesurez-moi du haut de mon front jusqu'aux orteils !" Le docteur militaire s'exécute et le général part à la retraite avec 180 000 $.

      Le second : - "Je lève mes bras en l'air et vous mesurez de la pointe de mes ongles jusqu'aux orteils !" Le docteur sourit. Ce général est décidément bien malin. Il repart avec 230 000 $.

      Le troisième : - "Mesurez-moi de la pointe de mon pénis jusqu'à mes bourses !" Le docteur est surpris en pensant qu'il va repartir avec seulement $5000. Il prend son mètre, le pose sur la pointe du sexe : - "Mais où sont passées vos couilles ?" - "Elles sont restées en Irak. »

       

      Prime de Retraite

       

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    5 commentaires
  • Coquine et Profiteuse !

    Il n’existe peut-être pas de passe temps plus agréable et thérapeutique que le diner dans un restaurant sophistiqué. La cuisine exquise associée au beau design et à la compagnie agréable créent une ambiance magnifique. Comme le thème de l'endroit où se passe notre petite histoire...

    C'est un jeune homme et une jeune femme au restaurant d'un de ces Palaces...La jeune femme est très jolie, et le jeune homme très chic et très classe.  Ils sont en train de lire les menus lorsque le maître d'hôtel vient prendre les commandes.
    La jeune femme dit tout en lisant la carte :
    - Je prendrai une coupe de champagne pour apéritif,

    - en entrée, une douzaine d'huîtres puis une langouste entière

    - ensuite un filet de faisan au miel et aux épices,
    Pour le reste, ce sera un plateau de fromages et vous apporterez la
    carte pour le dessert.
    Le jeune homme est quelque peu surpris de l'appétit féroce de son invitée et il  lui demande :
    - Dites moi, quand vous n'allez pas au restaurant, vous mangez autant aussi ?
    Et la fille répond :
    - Oh non ! Mais à la maison, il n'y a personne qui veut coucher avec moi

      « L'amour est la seule passion qui se paie d'une monnaie

    qu'elle se fabrique elle-même. ... »

    Coquine et Profiteuse !

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    13 commentaires
  • L'ingénieur et le Directeur

     Humour et management,

    Humour et management,

    L'ingénieur et le directeur

     "Un homme en ballon dirigeable s'est égaré. Il perd de l'altitude et aperçoit une femme au sol. Il descend et lui crie
    - "Excusez-moi, pourriez-vous m'aider ? J'ai promis à un ami de le rejoindre d'ici une heure et je ne sais pas où je me trouve".
    La femme au sol répond :
    - "Vous êtes dans un ballon à environ 10 mètres au-dessus du sol. Vous vous trouvez entre 40 et 41 degrés de latitude Nord et entre 59 et 60 degrés de longitude Ouest".
    -"Vous devez être ingénieur", dit l'homme.
    - "C'est vrai", répond la femme, "comment le savez-vous ?"
    - "Eh bien", dit l'homme, "tout ce que vous m'avez dit est techniquement correct, mais je n'ai aucune idée de ce que je dois faire de vos informations, et le fait est que je ne sais toujours pas où je suis. En toute franchise, vous ne m'avez pas beaucoup aidé. Vous avez tout au plus retardé mon voyage".
    - "Et vous vous devez être directeur", répond la femme.
    - "C'est vrai" répond l'homme, "mais comment le savez-vous ? "
    - "Eh bien ", dit la femme, "vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez. C'est une grande masse d'air qui vous a placé dans votre position actuelle. Vous avez fait une promesse sans avoir aucune idée de comment vous alliez pouvoir la tenir, et vous attendez que des gens situés en dessous de vous résolvent vos problèmes. Le fait est que vous êtes exactement dans la même situation qu'avant notre rencontre sauf que maintenant, c'est de ma faute".

     Humour et management,

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    7 commentaires
  •  Journal intime d'une croisiériste

    Journal intime d'une croisiériste

    Lundi :

    Préparatifs de voyage.

    Fais mes valises.

    Je suis toute excitée à l'idée de faire cette merveilleuse croisière en Polynésie.

    Mardi :

    Enfin le départ.

    Le paquebot lève l'ancre et prend la mer.

    Toute la journée en mer. Splendide !

    Défilé de dauphins et baleines.

    J'ai rencontré le Commandant. Un bel homme, style Alain Delon années 70.

    Mercredi :

    Piscine. Chaise longue. Bain de soleil.

    Le Commandant m'a fait l'honneur de m'inviter à sa table pour le dîner. 

    Un moment très agréable passé en la compagnie d'un homme charmant, délicat et attentionné.

    Des yeux bleus magnifiques !

    Jeudi :

    Casino. J'ai joué au Blackjack et gagné beaucoup d'argent.

    Jour de chance. Rencontre fortuite avec le Commandant qui passait par là, par hasard.

    Toujours beaucoup de classe. Il m'invite à déjeuner dans sa cabine.

    Caviar. Champagne.

    Il suggère que nous pourrions éventuellement passer l'après-midi dans sa cabine.

    Je refuse, ne voulant pas être infidèle à mon époux resté au domicile conjugal pour faire bouillir la marmite.

    Vendredi :

    Toujours aussi fortuitement,  je rencontre le Commandant au Piano-Bar.

    Il m'invite à prendre un verre. Vraiment, un homme charmant.

    Il suggère que nous pourrions éventuellement passer la nuit ensemble dans sa cabine.

    Bien qu'extrêmement flattée,  je refuse.  M'enfin !

    Il me dit que si je ne changeais pas d'avis qu'il coulerait le bateau.

    Samedi :

    La nuit dernière,  j'ai sauvé 1600 personnes... quatre fois !

    Journal intime d'une croisiériste

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    4 commentaires
  • Toute Mignonne

    Toute Mignonne

     

    Toute Mignonne

     

     Une petite fille marchait tous les jours pour aller et revenir de l'école.

     Bien que ce matin-là, la température posait question et des nuages se formaient, elle se rendit à pied à son école élémentaire.

    Durant l'après-midi, les vents s'élevèrent et les éclairs apparurent.

    La Maman de la petite craignait que sa fillette

    ne prenne peur en revenant à la maison

    et que la tempête électrique puisse lui faire du tort.

    Inquiète, la Maman, s'empressa de prendre la route,

    en voiture, vers l'école.

    En route, elle vit apparaître sa petite, qui, à chaque éclair,

    s'arrêtait, regardait en haut et souriait.

    Quelques éclairs se succédèrent rapidement et, chaque fois,

    l'enfant regardait vers l'éclair et souriait.

    Sa mère parvint à ses côtés, baissa sa fenêtre et lui demanda :

    Mais, que fais-tu là ?

    L'enfant de répondre :

    "J'essaie d'être belle, car Le Bon Dieu

    n'arrête pas de me prendre en photo !"

     Toute Mignonne

    Toute Mignonne

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    9 commentaires
  • Bijoux CartierBijoux Cartier

    Bijoux Cartier

    Bijoux Cartier

      Bijoux Cartier

            Un homme arrive chez Cartier, Place Vendôme à Paris, en compagnie d'une jeune femme splendide et ensemble, ils choisissent un bijou de 4 370,00 € pour elle.

    Au moment de payer, l'homme sort son carnet de chèques et, sans sourciller, le rédige.

    Le bijoutier, lui, est un peu ennuyé car c'est la première fois qu'il voit ce couple à la bijouterie.

    L'homme s'aperçoit du malaise du vendeur et, avec beaucoup d'aplomb, lui dit:
    - J'ai le sentiment , très cher , que vous pensez que ce chèque est peut-être sans provision , n'est-ce pas ?...
    - Heu... Et bien...
    - Bien ! Voici ce que nous allons faire : vu qu'aujourd'hui c'est samedi et que ma banque est fermée, je vous propose que vous gardiez ce chèque ainsi que le bijou. Dès lundi, procédez à son encaissement et lorsque le paiement sera honoré, faites livrer le bijou chez Mademoiselle. D'accord ?...

    Le vendeur, rassuré, donne son aval à cette solution sans l'ombre d'une hésitation , assurant même, que la bijouterie prendrait à sa charge la livraison du bijou et qu'il s'assurerait en personne du bon déroulement de l' opération.

    Le lundi matin, à la présentation du chèque à la banque, celui-ci est bien évidemment en bois...

    En colère, le vendeur appelle le client : qui lui répond doucement et calmement
    - Mais ce n'est pas grave ! Cela ne vous a rien coûté puisque le bijou est toujours avec vous mais moi, c'était ma façon de payer une nuit folle avec la Star la plus chère que je viens de quitter...! Et merci beaucoup pour votre collaboration !

    Bijoux Cartier

    Bijoux Cartier

    Bijoux Cartier

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    10 commentaires
  • Le Ventriloque

    Le Ventriloque

     Le Ventriloque

     Le ventriloque

    Un ventriloque qui effectue une tournée, s'arrête dans une petite ville pour une représentation. Il commence son show avec sa marionnette, raconte des blagues et finit par une histoire sur les blondes.

    Soudain, une très belle jeune femme blonde se lève et crie :

    - Il y en a assez de vos blagues stupides sur les blondes, espèce d'enfoiré...! Elle vous plait votre gueule de macaque ! Qu'est-ce qui vous permet de stéréotyper les femmes de cette façon ? Quel rapport peut avoir la couleur de cheveux d'une personne avec sa personnalité et son âme ?

    Ce sont des pauvres mecs comme vous qui empêchent des femmes comme moi d'être respectées professionnellement et humainement. A cause de vous et de vos préjugés, les gens continuent de répandre ce genre de légendes débiles.

    Vous n'êtes qu'un attardé pathétique et ce que vous faites est non seulement contraire à la loi sur la discrimination de tout pays civilisé mais également extrêmement offensant pour toute personne sensible au respect de l'homme en général. Vous devriez mourir de honte.

    L'homme, tout penaud, commence à bafouiller des excuses quand la blonde l'interrompt :

    -Vous, le grand, restez en dehors de tout ça ! Je parle au petit con de macaque accroché à votre cou...!

    Le Ventriloque

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    23 commentaires
  • Vol de voiture

    Vol de voiture

    Vol de voiture

              Une vieille dame sortait de l'épicerie avec ses sacs lorsqu'elle aperçut quatre jeunes hommes en train d'entrer dans sa voiture. Elle laissa tomber ses sacs, sortit un pistolet de son sac à main et cria :

    Vol de voiture - J'ai un pistolet et je sais m'en servir ! Sortez immédiatement de la voiture bande de morveux!

    Les quatre jeunes hommes ne se firent pas prier !

    Ils sortirent en toute vitesse et déguerpirent à toutes jambes. La vieille dame, un peu ébranlée, plaça alors ses sacs dans le coffre et s'installa au volant. Mais elle était tellement nerveuse qu'elle n'arrivait pas à entrer la clé dans le contact. Après plusieurs minutes, elle comprit pourquoi.

    Direction poste de police

    Elle ressortit de l'auto, reprit ses sacs et se dirigea vers son auto, stationnée deux rangées plus loin ! Elle décida alors de se rendre au poste de police pour rapporter sa mésaventure.

    Le policier qui enregistra sa déposition se tordit de rire ! Il pointa vers l'autre bout de la pièce où quatre jeunes hommes venaient d'enregistrer un vol de voiture à main armée par une vieille folle... la voleuse était décrite comme une vieille dame folle aux cheveux blancs frisés, mesurant moins de 1m50, portant des lunettes et les menaçant d'un pistolet.

    Aucune charge ne fut retenue.

     Vol de voiture

    Vol de voiture

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    38 commentaires
  • À malin, Malin et demi.

    À malin, Malin et demi.

    À malin, Malin et demi.

    Une petite coquinerie…

    Une vieille dame décide de s’offrir un beau cadeau pour ses 75 ans en passant une nuit dans un magnifique hôtel.

    Au moment de payer le lendemain matin, l’employé au comptoir lui tend une note pour 250 €.

    Elle demande alors pourquoi c’est si cher

    « Je suis bien d’accord que c’est un bel hôtel mais franchement ça ne valait pas 250€ pour juste une nuit et en plus, je n’ai pas pris de petit déjeuner ! »

    L’employé lui répond que 250€ c’est le prix standard et que le petit déjeuner était compris et qu’elle aurait pu le prendre.

    Elle demande alors à parler au directeur.

    Celui-ci apparaît et déjà prévenu par l’employé lui annonce :

    « Cet hôtel a une piscine de taille olympique et un centre de conférences tout équipé »

    - Mais je ne les ai pas utilisés » dit-elle

    « Peut-être mais c’était là et vous pouviez les utiliser »

    Il continua en expliquant que l’hôtel avait aussi un show très connu et qu’elle aurait pu y assister

    - Mais je n’y suis pas allée !

    Et après chaque service que le directeur lui détaillait elle répondait qu’elle n’en avait pas profité.

    Et le directeur lui redonnait sa réponse standard: »Mais vous auriez pu! »

    Au bout d’un moment, elle se décide et fait un chèque de 50€ qu’elle tend au directeur.

    Celui-ci surpris en regardant le chèque dit:
    - Mais madame, le chèque est pour 50€ !À malin, Malin et demi.

    - C’est vrai mais je vous ai facturé 200€ pour avoir couché avec moi.

    - Mais madame, je ne l’ai pas fait » s’exclame le directeur surpris.

         - Ah c’est bien dommage, j’étais là et vous auriez pu en profiter ! »

    Faut pas se moquer du troisième âge !

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    10 commentaires
  • Les Toilettes

    Les Toilettes

    Les Toilettes

     

    Les Toilettes

     

    J'étais aux toilettes en train de faire mes besoins lorsque j'entendis :
    "Salut, comment ça va ?
    Ce n'est pas que j'apprécie de discuter dans un pareil moment... Notamment sans savoir qui se trouve dans les WC d'à coté. Mais comme je suis poli, je répondis :
    "Ca va ".
    L'autre demanda :
    "Qu'es-tu en train de faire ?"
    Quelle question stupide. C'était si ridicule que je répondis :
    "Euh….je crois que je suis en train de faire la même chose que toi..."
    Et c'est alors que le comble de la situation arriva :
    "Puis-je te rejoindre ?"
    Bien, je crois que j'ai affaire à un malade. Néanmoins, fidèle à ma bonne éducation, je répondis…
    "Non....pour le moment je suis occupé..."
    Et c'est alors que j'entendis le type en train de dire :
    "Bien....je te rappelle plus tard parce qu'il y a un idiot assis dans les toilettes à côté des miennes et, chaque fois que je parle, il me répond !...."

     

    Les Toilettes

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique