• Le Lotus Bleu

    Le Lotus Bleu

     

       Histoire du Lotus Bleu       Le Lotus Bleu (Nymphaea caerulea) est un vrai régal pour les yeux avec une histoire remontant à l'époque des pharaons. Des références au lotus bleu se retrouvent à travers l'histoire de l’Égypte ancienne, dans laquelle la plante semble avoir occupé un rôle central. Culturellement le lotus bleu était utilisé pour améliorer le vin, et spirituellement la plante faisait partie de leur histoire de la création :

    « Au début étaient les eaux du chaos … L'obscurité couvrait les eaux jusqu'à ce que … Le nénuphar primitif s'élève au-dessus des abysses. Lentement le nénuphar bleu a ouvert ses pétales pour révéler un jeune dieu assis sur son cœur doré. Un doux parfum se répand sur les eaux et de la lumière se diffuse à partir du corps de cet Enfant Divin pour bannir l'obscurité universelle. Cet enfant était le Créateur, le Dieu du Soleil, la source de toute vie. »

    C'est la raison pour laquelle le nénuphar bleu a occupé une telle place religieuse et cérémonielle, et c'est pourquoi on le retrouve dans les tombes des pharaons, représentés dans les tombes et les temples, et utilisé pour symboliser l'union de la Basse et la Haute Égypte.

    Les gens croyaient que l'ouverture du nénuphar chaque matin, avec ses pétales bleus et son centre doré, imitait la façon dont le ciel accueillait le soleil, ne se fermant qu'à la nuit tombante avec le coucher du soleil. Ceci a entraîné l'association du nénuphar avec le lever et le coucher du soleil, or les dieux égyptiens sont associés avec le soleil. L'un de ces dieux était connu sous le nom de Nefertem, lié non seulement au soleil, mais également à la beauté et à la guérison. C'est Nefertem qui a apporté le nénuphar bleu au dieu du soleil Ra, pour l'aider à soulager son corps vieillissant.

    L'importance du nénuphar bleu n'était pas confinée à la religion. La spectroscopie conduite sur la momie égyptienne Azru a découvert des traces de nénuphar bleu dans la masse de la momie elle-même. Des écrits et des dessins retrouvés suggèrent que cette société orientée sexuellement utilisait le nénuphar bleu à la fois comme remède médicinal et festif, pour soulager la douleur, augmenter la mémoire, la circulation sanguine, le désir sanguin et provoquer des sensations d'euphorie et d'extase. Le lotus bleu était si important pour les anciens égyptiens qu'il était spécialement cultivé et récolté dans des piscines artificielles.

    Même s'il était une caractéristique proéminente du Nil, le nénuphar bleu est maintenant absent de la rivière, et la plante est classée comme étant en danger. C'est surtout grâce à la culture par l'homme que le nombre de spécimen augmente.

     Histoire du Lotus Bleu

    Histoire du Lotus Bleu Histoire du Lotus Bleu

     

     




     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires