• Petite Coccinelle

    Petite CoccinellePetite CoccinellePetite Coccinelle

    Cinelle, la petite coccinelle

     

    Il était une fois, une petite coccinelle nommée Cinelle qui n’était pas comme les autres : toutes ses grandes sœurs étaient rouges avec des points noirs sur le dos, mais Cinelle était verte avec des Petite Coccinellepoints noirs… Comme elle était verte, on ne la voyait jamais quand elle se posait sur l’herbe verte.

    Personne ne lui faisait de remarque, et elle jouait avec toutes les coccinelles qu’elle rencontrait. Elle faisait la course dans les airs avec ses amis ou des glissades sur de longs brins d’herbe ou volait de fleur en fleur avec les papillons.

    Souvent, elle voyait un enfant prendre l’une de ses amies coccinelles sur sa main, puis fermer les yeux pour faire un vœu dans sa tête, et on disait que le vœu était réalisé. Ou bien on disait qu’il ferait beau temps si la coccinelle s’envolait.

    Mais elle, personne ne la prenait, jamais, et cela la rendait très triste. Alors, de temps en temps, elle allait se mettre sous une grosse feuille dans un petit coin de la prairie fleurie, près des coquelicots. Et là, elle versait de grosses larmes. Elle aurait tellement voulu porter bonheur aux petits enfants qui la prendraient sur leur doigt. Elle aurait pu se dire que ce n’était pas si grave de ne pas être comme les autres, mais elle voyait bien qu’elle n’avait pas d’amis, les autres avaient un peu peur d’elle.

    Un jour, une petite fille nommée Lili se promenait dans la prairie et surprit Cinelle en train de pleurer dans sa cachette près des coquelicots, et se demanda pourquoi elle pleurait si fort. En la regardant, elle comprit tout de suite ce qui se passait, elle vit bien que cette coccinelle n’était pas comme les autres avec son dos vert. Lili était aussi bien triste. Elle la prit sur son doigt. C’était la première fois qu’un enfant la prenait sur son doigt, c’était le plus beau jour de sa vie ! Cette fois, elle versa une grosse larme, mais ce n’était pas parce qu’elle était triste mais au contraire, elle pleurait de joie ! Elle ne voulut pas s’envoler parce qu’elle était tellement bien sur le doigt de Lili ! Mais la petite fille devait rentrer à la maison, et elle déposa Cinelle dans sa cachette. Arrivée chez elle, elle pensa beaucoup à la coccinelle, elle allait la voir tous les jours et se demandait comment faire pour que la coccinelle devienne rouge ? Un jour, elle eut une idée formidable : elle alla voir les Petite Coccinellecoquelicots de la prairie et leur demanda : « Bonjour coquelicots tout rouges, est-ce que vous pourriez aider mon amie la coccinelle verte à devenir rouge ? Les coquelicots s’écrièrent : oui, mais comment ? Alors, Lili prit délicatement Cinelle sur son doigt et la déposa dans le cœur d’un coquelicot. Le coquelicot ferma ses pétales rouges sur elle et lui fit plein de caresses sur son petit dos. Et vous savez ce qui aPetite Coccinellerriva ? La coccinelle devint toute rouge sur le dos, elle était couverte de poussière de pétale de coquelicot ! C’était un très joli rouge et une coccinelle garçon nommé Coco qui passait par là la regarda et voulut être son ami. Cinelle était tellement contente, qu’elle rougit de plaisir, mais comme elle était déjà devenue rouge, le rouge devint encore plus joli…

    Voilà comment Cinelle devint la grande amie de Coco. Ils ne se quittaient plus, et tous les jours ils étaient invités  chez Lili pour faire un bon goûter.

     

    Petite Coccinelle

    Petite Coccinelle

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Blogmarks

    10 commentaires